Outils pour utilisateurs

Outils du site


glossarium

Ceci est une ancienne révision du document !


Glossaire

Code géographique, n.m.: Le code géographique des municipalités est un code unique de 5 chiffres attribué par Statistique Canada (SC) et l'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) ( voir ici). Dans le Code géographique actuel (1991 -), les deux premiers chiffres du code représentent un Numéro de Référence (NR) qui reflète les deux premiers chiffres de la Municipalité Régionale de Comté (MRC) ou le territoire équivalent ( voir la liste officielle ici).

Ferme, n.f.: Ensemble des terres et des bâtiments utilisés pour l'opération agricole. Consulté le 2 février 2018.

Géolocalisation, n.f.: La géolocalisation est l’ensemble des techniques qui permettent, dans le contexte de l'utilisation d'appareils mobiles, comme les téléphones cellulaires, de déterminer au moyen de satellites leur position géographique à partir des ondes radio qu'ils émettent. GDT.

Géomatique, n.f. : Discipline ayant pour objet la gestion des données géographiques et qui fait appel aux sciences et aux technologies reliées à leur acquisition, leur stockage, leur traitement et leur diffusion. GDT.

Géorepérage, n.m. : Le géorepérage ou gardiennage virtuel (en anglais, geofence ou geofencing) est la délimitation d'un périmètre virtuel autour d'une zone géographique à l'aide d'un logiciel de géolocalisation, qui permet de déterminer la présence d'une personne ou d'un objet dans le périmètre spécifié. GDT.

Identifiants de géolocalisation collectifs: En évaluation municipale, la matrice graphique représente la partie cartographique du territoire d’une municipalité et sur lequel apparaissent notamment les unités d’évaluation, les lots et le système d’immatriculation à référence spatiale. La matrice graphique est complémentaire au rôle d'évaluation (Source: Manuel d'évaluation foncière du Québec).

Lieu, n.m.: Portion de l'espace, abstraction faite du corps qui peut l'occuper, et considérée seulement quant à ses dimensions, sa situation, sa destination, etc. GDT

Matrice graphique, n.m.: En évaluation municipale, la matrice graphique représente la partie cartographique du territoire d’une municipalité et sur lequel apparaissent notamment les unités d’évaluation, les lots et le système d’immatriculation à référence spatiale. La matrice graphique est complémentaire au rôle d'évaluation (Source: Manuel d'évaluation foncière du Québec).

Unité d’évaluation: Une unité d’évaluation est un regroupement d’immeubles adjacents, appartenant à un même propriétaire (ou groupe de propriétaires par indivis), utilisés à une même fin prédominante et n’étant cessibles que globalement, compte tenu de l’utilisation la plus probable qui peut en être faite. Chaque unité d’évaluation est distinctement inscrite au rôle d’évaluation de la municipalité sur le territoire de laquelle elle se trouve. Consulté le 2 février 2018.

PC SOFT est une société française d'édition de logiciels permettant le développement d'applications cross-plateformes. PC SOFT est basée à Montpellier et a été créée en 1984. Cette société est spécialisée dans les environnements de développement professionnels, en particulier les ateliers de génie logiciel (AGL). Consulté le 2 février 2018. La suite logicielle est diffusée dans 146 pays. PC Soft édite les outils suivants :

  1. WinDev : Atelier de Génie Logiciel pour Windows, Linux, .Net et Java.
  2. WebDev : Atelier de Génie Logiciel pour Internet et Intranet.
  3. WinDev Mobile : Atelier de Génie Logiciel pour Smartphones, Tablettes et Terminaux industriels.
  4. HyperFileSQL (HFSQL) est une base de données SQL intégrée aux environnements WinDev, WebDev et WinDev Mobile.Cette base de données existe en version Locale, Réseau, Client/Serveur (Windows et Linux) et Mobile.

Toponyme: Terme employé pour désigner les noms de voies de communication (rue, route, autoroute), de lieux ou de noms géographiques comme les noms de rivières, de reliefs, de villes, de villages, de régions, de lieux dits. Le toponyme permet le repérage géographique rapide et sécuritaire d’un lieu donné. C’est pourquoi l’attribution des noms s’inscrit à l’intérieur de règles bien établies. Il permet également d’exprimer par des noms certains aspects de notre culture. Un toponyme se compose généralement d’un élément spécifique et d’un élément générique. Consulté le 2 février 2018.

  • Le générique est la partie du toponyme qui identifie de façon générale la nature d’un lieu : les termes « avenue », « boulevard », « rue » sont la partie générique du toponyme. Consulté le 2 février 2018.
  • Le spécifique est l’élément du toponyme qui identifie de façon particulière un lieu. Par exemple, le terme Notre-Dame Centre dans « rue Notre-Dame Centre », Forges dans « boulevard des Forges », Saint-Nicolas dans « rang Saint-Nicolas » sont des éléments spécifiques. Consulté le 2 février 2018.

WebService: Un service web (ou service de la toile1) est un protocole d'interface informatique de la famille des technologies web permettant la communication et l'échange de données entre applications et systèmes hétérogènes dans des environnements distribués. Il s'agit donc d'un ensemble de fonctionnalités exposées sur internet ou sur un intranet, par et pour des applications ou machines, sans intervention humaine, de manière synchrone ou asynchrone. Le protocole de communication est défini dans le cadre de la norme SOAP dans la signature du service exposé (WSDL). Actuellement, le protocole de transport est essentiellement HTTP(S). Service Web - Wikipédia

glossarium.1564503348.txt.gz · Dernière modification: 2019/07/30 12:15 de cklopfenstein